mercredi 20 décembre 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Marie-Hélène Fasquel !


"Ca jaillit d'un peu partout... C'est comme un volcan dans ma tête... Parfois je n'sais pas pour vous, mais moi ça tempère mes tempêtes... Quand je perds mes repères, 4 - 3 - 2 - 1 : J'me plonge dans un bouquin... J'achète plein de bouquins... Je parle de mes bouquins... Je pense à mes bouquins... Et quand je panique, je prends ma liseuse numérique..." Oui, oui... Je sais, j'ai un peu craqué et trafiqué les paroles de Calogero... Mais c'est tellement plus sympa, n'est-il pas vrai ? Preuve s'il en est de mon enthousiasme exacerbé quand il s'agit de vous retrouver pour une de ces délicieuses interviews, pour lesquelles je pars à la rencontre d'auteurs et autres personnes essentielles au monde du livre, ceci afin de vous dévoiler leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Parce que mon blog me permet de croiser la route de personnes incroyables, impressionnantes et épatantes, il me tient à coeur de vous gâter en vous présentant l'une d'entre elles ! C'est en effet à la suite d'un petit concours organisé sur mon blog que j'ai rencontré Marie-Hélène Fasquel, dont la modestie est telle qu'elle se présentait en toute simplicité en dépit de ses remarquables prouesse dans de bien nombreux domaines : professeure émérite enseignant la littérature américaine, ses élèves sont décidément bien chanceux puisqu'elle fut la seule française en lice pour le  Global Teacher Prize, récompense américaine attribuée chaque année à un professeur reconnu comme innovant, attentif et inspirant pour ses élèves... En d'autres termes : Un prof extraordinaire ! Parce qu'il faut déjà saluer cet exploit dans un pays où le système éducatif est souvent décrié, Mare-Hélène Fasquel ne s'est pourtant pas arrêtée en si bon chemin et s'est lancée dans l'écriture, d'abord pour enseigner et relater son expérience et ses idées en la matière... Mais aussi pour vous faire aimer et rêver, comme vous pourrez le découvrir... Et parce que je n'imaginais pas qu'un bouquin parlant d'éducation pouvait s'avérer si intéressant tandis que son auteure ne se décourageait pas de mon silence et se montrait d'une bienveillante patience, je me suis dit que vous ne pouviez pas passer à côté de cette rencontre, et qu'il me fallait absolument vous la présenter pour vous la dévoiler autrement, sous un autre angle encore, celui qui nous rapproche ici chaque jour : La lecture ! Je me suis donc lancée par une nuit bien inspirée, et j'ai donc proposé à Marie-Hélène Fasquel de se prêter au jeu de mes petites questions indiscrètes... Et c'est avec joie que je l'ai vue accepter ce petit challenge littéraire, promesse d'un échange aussi passionnant qu'enrichissant... Promesse tenue comme vous pourrez bientôt le constater, et je lui en suis extrêmement reconnaissante !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !  
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 
Je m'appelle Marie-Hélène, je suis professeure de littérature américaine en section  internationale au lycée Nelson Mandela de Nantes,  formatrice en nouvelles technologies, conférencière, chroniqueuse et auteure, ce qui est un aspect essentiel de ma vie. Cette passion littéraire s’est traduite par la publication en 2017 de "L’élève au cœur de sa réussite", un témoignage autobiographique qui m’a été proposé par les Editions François Bourin à la suite de ma sélection au Global Teacher Prize.  Du reste, j’écrivais depuis longtemps avec Thierry Erhart, mon mari, et nous venons de publier notre premier recueil de nouvelles intitulé "La musique adoucit les mœurs", qui sera suivi  par un roman, une dystopie plus précisément, sur laquelle nous travaillons en ce moment : "Le Feu secret" sera ainsi publié chez Nats Editions fin 2018. Auparavant, j’avais écrit quelques ouvrages d’apprentissage de l’anglais chez Ellipses et Hatier
Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ?
Je suis une lectrice  insatiable, curieuse de tout. Je ne  sors jamais sans un livre ou ma liseuse. Récemment la maladie m’a clouée au lit et j’ai encore dévoré davantage !
Comme je l’ai souligné dans mon livre, des millions de livres existent, et l’on se sent souvent bien démuni face à des choix cornéliens !
Comment parvient-on à conjuguer écriture et enseignement ? Y a-t-il un livre/auteur qui vous y a poussée ? Quel a été votre déclic ?
Je dirais que, selon moi, lire est un complément indispensable pour tout enseignant d’une langue, de plus je considère que c’est un excellent stimulant intellectuel !
Lire, écrire, enseigner se nourrissent, ils ne s’excluent pas, bien au contraire. Il faut seulement trouver le temps, quelquefois au détriment de son sommeil !
Il est certain qu’écrire facilite grandement mon rôle de professeure de littérature qui consiste, entre autres, à enseigner les techniques de l’écriture.
Il n’y a pas eu de déclic car j’ai toujours aimé les livres et l’écriture et je pourrais citer de nombreux auteurs qui sont pour moi des références, mais aucun en particulier.

Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Le premier, c’est Jean-Paul Sartre. Il m’a impressionnée par son talent littéraire et par sa philosophie de l’existence. Grâce à lui j’ai compris que lire des romans n’était pas seulement un divertissement, mais aussi un moyen de réfléchir. En effet, les auteurs condensent en quelques pages des réflexions qui les ont souvent habités pendant des mois, voire des années !
Le dernier ? Eh bien, c’est celui que je lis en ce moment : "Le seigneur des anneaux" de J.R.R. Tolkien.
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui vous résiste ?
Mon livre de chevet, c'est sans aucune hésitation : "Les Rêveries du promeneur solitaire" de Jean-Jacques Rousseau... Car Jean-Jacques aime marcher, herboriser, rêver, et c’est ce que j’aime aussi, et tout cela dans un style magnifique.
Quant au livre qui me résiste... Je citerai, "Ulysse" de James Joyce... Mais je crois qu’il ne résiste pas qu’à moi !
Avez-vous un auteur fétiche (français et/ou étranger) dont vous suivez toutes les parutions?
Ce n’est pas dans mes habitudes de faire du systématisme... Toutefois je fais une petite exception pour Ken Follet qui me divertit (j’ai besoin parfois de faire des pauses), et pour Ian McEwan que j’adore pour ses réflexions implicites sur les rapports humains. Il m’arrive de découvrir des perles chez les auteurs indépendants, et cette démarche est importante pour moi qui souhaite soutenir la création et les auteurs actuels.

Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ?
"L’élève au cœur de sa réussite"! ^^ Je plaisante, mais je ne pouvais pas manquer cette perche !
En fait, je n’ai pas de référence romancée. Je vis ma vie et essaie d’en tirer le meilleur parti, ce qui signifie, apprendre, pour moi, éternelle élève.

Existe-t-il, selon vous, une recette idéale pour écrire un bon roman ? Si oui, laquelle ?
Je suis contre tout modèle. Il faut avant tout être soi-même. Dans son livre extrêmement intéressant, "On Writing", Stephen King  fait appel au bon sens sans donner de canevas, mais en partageant seulement des anecdotes et quelques conseils pratiques.

Pouvez-vous nous parler de votre lecture en cours ? D'une sortie littéraire que vous attendez avec impatience ?
En tant qu’angliciste et professeure de littérature, j’ai toujours  envie de lire les piliers de la littérature anglo-saxonne, et il y en avait un qui manquait cruellement à ma culture : "Le Seigneur des Anneaux". Ainsi, je viens de me lancer dans la trilogie de J.R.R. Tolkien et c’est un régal permanent. Le style est d’un classicisme superbe, en outre j’adore les néologismes, dont il est friand comme moi, ainsi que ses références très étudiées à la tradition orale de la culture celtique.

Un petit mot pour la fin ?
Les livres, comme la musique, constituent l’un des ciments de la Société. Au cours de moments particulièrement durs, comme dans certains camps de concentration (voir Primo Lévi), les gens ont survécu en utilisant leur mémoire pour chanter et réciter poèmes et livres. C’est ce qui leur a permis de survivre...

Voilà donc quelle lectrice se cache derrière Marie-Hélène Fasquel, véritable Wonder Woman qui collectionne les casquettes et multiplie les talents ! Je ne connais que très peu sa plume mais déjà son témoignage me fait regretter de ne pas avoir eu une professeure comme elle durant ma scolarité, car incontestablement c'est une passionnée qui parvient à rendre passionnant ce qu'elle désire transmettre... Aussi ne vais-je pas m'arrêter en si bon chemin... Un recueil de nouvelles, vous dites ? Mais je vais aller voir ça de plus près ! Une dystopie l'an prochain ? Mais j'en prends bonne note pour être au rendez-vous, soyez-en certains ! Et en tous les cas je remercie très chaleureusement Marie-Hélène Fasquel de s'être prêtée avec autant de bienveillance et d'enthousiasme à ce petit exercice !
Alors à votre tour de découvrir Marie-Hélène Fasquel ! Faisons simple, car cette prof-auteure a eu la gentillesse de me confier tous les liens vous permettant de la rejoindre ! Suivez donc le guide :
L'élève au coeur de sa réussite :
- Page Facebook :
https://www.facebook.com/mhfasquel/
- Padlet de tous les liens de l'ouvrage : https://padlet.com/mhfasquel/eleve
- Padlet de tous les podcasts, articles sur le livre : https://padlet.com/mhfasquel/articles
- Lien vers les infos pour s'inscrire à un séminaire en ligne gratuit, dans lequel les lecteurs pourront échanger avec elle sur le livre : http://globinars.blogspot.fr/2017/09/leleve-au-cur-de-sa-reussite.html
Et ma chronique : http://deslivresetmoi7.blogspot.fr/2017/12/chroniques-2017-leleve-au-coeur-de-sa.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire