mercredi 14 juin 2017

Chroniques 2017 \ Méthaphysique du Vampire de Jeanne-A. Debats


Un livre aussi atypique que prenant : "Métaphysique du Vampire" de Jeanne-A. Débats, aux éditions Hélios.
 
Le pitch : Raphaël... Alias Navarre... Est un énergumène décidément fort surprenant. Vampire de son espèce, assassin de son état, cet adepte du sang frais et de la chair fraîche travaille tout simplement au service... Du Vatican, lequel lui confie des missions qui vient bien au-delà de nos frontières et de notre imagination...

C'est à l'annonce du Bookeen Café prévu demain soir au Dernier Bar avant la fin du monde que je me lançais à la découverte de la plume et de la prose de cette auteure dont je n'ai pas encore eu le plaisir de croiser la route... Furetant dès lors parmi les titres de l'intéressée, je jetais finalement mon dévolu sur celui-ci, attirée que j'étais par cet intrigante couverture, sans compter le résumé qui a su éveiller ma curiosité...

Nous livrant ici un total de quatre récits de tailles différentes, l'auteure varie les genres et les plaisirs pour revisiter à sa truculente sauce le mythe du vampire séduisant. Beau comme un dieu mais jaillissant comme un diable, Navarre suscite ainsi et sans délai la sympathie d'un lecteur charmé, envoûté, captivé, qui n'aura dès lors de cesse de suivre chacun de ses pas, au gré de ses missions vaticanes et bien au-delà.
Si l'auteure nous dépeint quelques personnages hauts en couleur particulièrement intéressants, il n'en reste pas moins que Navarre est de loin le plus déluré d'entre tous, celui qu'on aime à suivre et côtoyer, ne serait-ce que pour ses délicieux nombreux défauts. Il constitue à lui seul l'élément clé de ce livre, et le lecteur se prend dès lors au jeu pour l'accompagner dans ses folles pérégrinations, mais aussi pour repérer ces éléments pleins de profondeur, notamment pour appréhender la notion d'humanité.
La plume est vive, fluide, élégante, le style efficace, l'humour omniprésent, ce qui fait de ce livre un moment de lecture des plus plaisants.

En bref, un petit livre aussi surprenant que décalé pour voir le vampire autrement !